Téléchargez gratuitement notre guide

Guide Gratuit Twitter

2 décembre 2009

Nouvelle version des guides Twitter

Comme promis, le guide démarrage rapide a été mis à jour pour tenir compte des dernières modifications apportées par Twitter et pour vous faire profiter de nos dernières découvertes et astuces pour toujours mieux utiliser Twitter.

Bonne lecture à tous !

23 novembre 2009

Twitter en français : mise à jour des guides en cours

Twitter est désormais accessible en français. Il reste quelques coquilles et quelques zones en anglais mais la grande majeure partie de l'interface est traduite.
Personnellement, je ne comprends pas bien le choix qui a été fait d'appeler un "follower", abonné et "following", abonnement. En effet, le slogan bien connu "Suivez-moi sur Twitter" m'aurait naturellement poussé à utiliser la terminologie "Suiveurs" et "Suivis".... Rien de bien dramatique en soit et qui sait, ça changera peut-être.

Si vous n'avez pas encore de compte Twitter, vous pouvez en créer un directement en français à l'adresse suivante : http://fr.twitter.com.

Si vous avez déjà un compte, il vous suffit d'aller dans l'onglet "Settings" de votre compte puis sur "Account" et de sélectionner le français dans la barre de défilement des langues. Et voilà, ouf, vous pouvez Twitter avec une interface en français.

Naturellement le guide de démarrage rapide et les "trésors de Twitter" ont pris un petit coup de vieux mais rassurez-vous ça ne durera pas longtemps car nous travaillons déjà depuis quelques temps sur une mise à jour qui prendra naturellement en compte cette nouvelle interface en français.
Les membres inscrits recevront un petit mail pour les prévenir de la disponibilité de ces guides mis à jour.

En attendant, bons tweets en français !!

18 novembre 2009

Twitter : les listes

Twitter s'est doté d'une nouvelle fonction dans son interface : la gestion des listes. Vous pouvez y accéder depuis la page de votre profil.



Pour en créer une, c'est très simple (comme d'habitude), il vous suffit de cliquer sur « Nouvelle liste », de donner un nom à votre liste et de décider si vous souhaitez rendre cette liste publique ou non.

Si vous avez choisi « publique », n'importe qui pourra consulter votre liste et décider de la suivre. Par contre, en choisissant « privée » elle ne sera consultable que par vous.



Une fois créées, vos listes publiques sont accessibles à droite de l'écran, sous l'onglet « Listes ». En cliquant sur « Afficher toutes », vous accédez à la page de gestion de toutes vos listes qui reprend d'une part les listes que vous suivez et d'autre part les listes faites par d'autres personnes et dont votre compte Twitter fait partie.

Vous remarquerez que les noms de listes ont la forme :
@votre_identifiant_Twitter/le_nom_de_la_liste
Et que l'adresse URL pour y accéder directement est :
http://twitter.com/votre_identifiant_Twitter/le_nom_de_la_liste

Quand vous cliquez sur une liste, vous accédez à un ensemble de tweets comme quand vous cliquez sur « accueil » sauf que là, n'y figurent que les tweets des personnes qui sont dans cette liste.

Ce qui sous-entend donc qu'il faut étoffer cette liste :), c'est à dire trier les personnes que vous suivez (ou non) et les affecter à des listes. Pour ce faire, allez simplement sur le profil que vous voulez intégrer et cliquez sur l'icône des listes. Il ne vous reste qu'à cocher les cases des listes dans lesquelles vous souhaitez qu'il figure.
Il est à noter que vous pouvez mettre dans une liste une personne sans pour autant la suivre.

Voilà pour l'aspect purement technique de création d’une liste. Mais à quoi ça sert ?

Cette fonction de listes est intéressante parce qu'il faut reconnaître que suivre la fameuse file de Tweets est parfois ardu. Utiliser ces listes peut ainsi permettre de trier les informations reçues.
Il devient en effet plus facile, avec un même compte Twitter, de gérer facilement à la fois une facette professionnelle et personnelle. Par exemple, en ce qui me concerne, j'ai créé une liste privée pour ma famille et mes amis, une autre privée pour mes partenaires professionnels, une publique pour mes loisirs et une autre pour la musique.

Mais ça ne s’arrête bien sûr par là.
D'autres utilisent cette fonction de liste pour organiser leur communauté en regroupant par exemple les personnes qui retweetent le plus, celles qui sont les plus actives, etc....
A chacun ensuite de tester et d'adopter la méthode qui lui convient le mieux. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’on peut organiser et mettre de l’ordre dans cette jungle de messages. On peut alors suivre plus de monde sans pour autant être noyé et sans passer à côté d’informations pertinentes.

D’une certaine façon, les listes diminuent l’aspect temps réel de Twitter. Parce qu’autant il peut être fastidieux d’aller sur les profils des personnes que vous suivez, un par un, pour voir ce que vous avez manqué, autant là, il suffit de se connecter à la liste et vous retrouvez ce qui vous intéresse.

Un exemple concret. Admettons qu’avec le même compte Twitter vous suiviez des personnes donnant des conseils pertinents pour dresser votre chien, mais qu’à côté vous suiviez aussi d’autres personnes parce qu’elles vous donnent des infos sur l’évolution du matériel informatique, puis que vous utilisiez aussi Twitter pour échanger des nouvelles avec vos amis, tout en aimant jeter un œil lointain sur les tendances, sur ce qui se dit sur Twitter…
Les listes sont alors d’un grand secours car elles vous permettent d’isoler ces « groupes » de personnes du reste. Vous réservez par exemple la file principale au « bruit » d’ambiance sur lequel vous vous contentez de jeter un oreille. Pas grave si vous manquez quelque chose. Et par contre, quand votre préoccupation du moment est votre chien (par exemple), il vous suffit de cliquer sur la liste dédié et vous accédez uniquement à ces informations là. Idem pour vos autres centres d’intérêt sans limites de taille. Il peut d’agir d’une liste de 2/3 personnes comme de plusieurs dizaines….

Pratique donc… A condition bien sûr, d’avoir bien constitué ses listes en arrivant à cibler au mieux. Car il y a aura toujours le problème des personnes que vous ne saurez pas dans quelle liste mettre ou qui peuvent aller dans plusieurs listes…

Voilà pour l’aspect organisation de votre compte par la création de vos « propres » listes.

Il y a quand même un autre intérêt notable aux listes de Twitter. C’est la possibilité de suivre celles des autres. En effet, en un clic, vous pouvez maintenant accéder à une foule d’informations sur un thème donné. Plus besoin de trouver un par un les comptes traitant de la thématique qui vous intéresse. Si vous parvenez à trouver une bonne liste à ce sujet, en un clic, c’est à l’ensemble des intervenants que vous accédez.

Pour information, sachez que le site http://listorious.com/  regroupe des listes par thème.

Cependant, revers de la médaille, vous ne pouvez pas modifier ces listes-là, supprimer ni y ajouter des personnes de votre choix. Vous devez les accepter telles qu’elles sont avec toutes les personnes qui la constituent.
Seul le créateur d’une liste peut en modifier le contenu.

En conclusion, les listes sont un plus vraiment non négligeable. Elles facilitent grandement la prise en main de Twitter et permettent de mieux cibler en profitant de celles des autres personnes du réseau.

20 juillet 2009

Un article sur Twitter à lire

Voici un article très intéressant et très fin qui aborde la subtilité du réseau social Twitter par rapport aux autres réseaux sociaux. Au delà de la simplicité apparente de Twitter, se cache un vrai potentiel pour qui sait comment l'utiliser. Cette analyse explique en grosse partie pourquoi :

3 juillet 2009

Qu'est-ce que Twitter en vidéo et avec humour !

Je ne résiste pas à l'envie de partager avec vous cette vidéo pleine d'humour qui présente le concept Twitter :


1 juillet 2009

Le moteur de recherche de Twitter


Une des solutions pour développer son réseau de suiveurs est de suivre de nouvelles personnes. Encore faut-il le faire en respectant certaines règles pour ne pas se retrouver avec une foule de suiveurs qui n’ont aucun intérêt à lire ce que vous écrivez.
C’est ce qu’on appelle le ciblage et c’est particulièrement important sur Twitter afin que le nombre de « followers » ne soit pas juste un nombre mais bien représentatif de votre réseau social.

Une des clefs est donc de choisir avec précaution les personnes que vous suivez en fonction de vos objectifs et activités sur Twitter (personnel, artistique, vente, image/marque, veille, …).
Pour cela, un outil merveilleux : le module de recherche avancée fourni par Twitter lui-même. C’est à cette adresse : http://search.twitter.com/


twitter search

Pour accéder aux options, cliquez sur « Advanced Search ». Grâce aux différentes possibilités qui vous sont offertes et que nous allons passer en revue, vous pourrez trouver des personnes intéressantes à suivre. Suivant VOS critères… par exemple la langue, l’activité, etc…


twitter search

Zone 1

Cette zone permet la recherche de tweets en fonction de mots clefs. C’est la section la plus importante et elle regroupe les fonctions « classiques » de recherches. Ces options vous aident, comme un entonnoir, à cibler et réduire le champ des réponses aux plus pertinentes par rapport à ce que ce que vous voulez trouver.
« All of these words » : apparaîtront uniquement les tweets qui contiennent TOUS les mots que vous aurez saisis.
« This exact phrase » : apparaîtront uniquement les tweets qui contiennent, mots pour mots et dans le même ordre, la phrase saisie.
« Any of these words » : apparaîtront tous les tweets qui contiennent au moins un des mots saisis dans ce champ.
« None of these words » : ce champ permet d’affiner les critères précédents en n’affichant pas les tweets qui contiennent les mots saisis dans ce champ.
« This hashtag » : comme mentionné dans l’article sur les hashtag vous pouvez aussi rechercher tous les tweets mentionnant le hashtag que vous aurez saisi dans ce champ.
« written in » : champ particulièrement intéressant pour nous francophones et qui permet de choisir la langue des tweets proposés. Si vous choisissez French vous n’aurez que des tweets écrits en français.

Zone 2

Dans cette zone, vous pouvez trier en fonction d’une personne donnée. Apparaîtront uniquement les tweets qui :
« From this person » : proviennent de la personne saisie dans ce champ
« To this person » : ont été envoyés à la personne saisie dans ce champ
« referencing this person » : font référence à la personne saisie dans ce champ.

Zone 3

Cette zone vous permet de trier l’origine géographique des tweets. En principe… J’ai fait quelques essais et Google Map repère bien les villes et pays mais les tweets proposés sont pour le moins surprenants et pas franchement en rapport.
Dans « Near this place » vous saisissez la localisation qui vous intéresse et « within this distance » vous permet de définir la distance autour.

Zone 4

Cette zone permet de trier les tweets dans le temps. Par défaut, Twitter vous propose les tweets du plus récent au plus ancien.
« Since this date » : n’apparaîtront que les tweets envoyés APRES la date saisie dans ce champ.
« Until this date » : n’apparaîtront que les tweets envoyés AVANT la date saisie dans ce champ.

Zone 5

Dans cette zone, Twitter fait très fort ( :) )et vous propose de sélectionner les tweets qui dégagent un esprit positif (« With positive attitude ») ou négatif (« With negative attitude »). Je me demande comment ils font... Peut-être par rapport à une liste de mots réputés positifs ou négatifs. En tout cas, peu de chance que cela fonctionne pour les tweets francophones.
Il y a également un champ pour détecter les tweets posant une question (« Asking a question »).

Zone 6

Enfin, cette dernière zone vous permet de ne faire apparaître que des tweets qui contiennent un lien. Pour cela cochez la case : « Containing links ».
Et « Results per page » vous permet de choisir combien de tweets par page vous souhaitez afficher.

Quand vous avez saisi les champs qui vous intéressent, cliquez tout en bas sur le bouton search et c’est parti…

Bonnes recherches !

28 juin 2009

Vidéo 4. Envoyer un message d'accueil automatique sur Twitter

Dans l'article précédent, nous avons vu qu'il existe bon nombre de service parallèles à Twitter permettant d'exploiter de manière plus poussée ce réseau social. Là je vous propose une vidéo pour vous aider à utiliser TweetLater. Aujourd'hui, ce service a été renommé Social Oomph mais l'interface reste la même.

TweetLater vous permet de paramétrer un message de bienvenue qui sera automatiquement envoyé aux personnes qui commencent à vous suivre. Vous avez également la possibilité de suivre par retour en automatique ces personnes et il y a même un moyen de ne plus suivre ceux qui cessent de vous suivre. Même si ces deux derniers points vont un peu à l'encontre d'une utilisation "saine" de Twitter, il est intéressant de savoir que ça existe.

Je vous préviens de suite, l'interface du site TweetLater est déroutante (même pour les anglophones ;) ) alors je vous conseille de visionner cette vidéo avant pour prendre quelques repères :

27 juin 2009

Twitter et la famille nombreuse de ses services parallèles


Twitter est un outil simple au concept relativement minimaliste et avec un nombre de fonctionnalités limitées. L'interface permet de faire l'essentiel (rechercher, suivre, tweeter, répondre, etc...), sans plus que le strict minimum. Personnellement, je trouve cela très bien et c'est ce qui explique à mon sens le succès de ce concept.

Mais, après quelques temps d'utilisation de Twitter, il faut reconnaître que des fonctions complémentaires de gestion peuvent vite devenir bien utiles pour automatiser certaines étapes. Comme par exemple :

Envoyer automatiquement un message de bienvenue aux personnes qui vous suivent.
Planifier l'envoi de tweets écrits à l'avance.
Rechercher des informations, des personnes, des sujets de manière poussée.
Classer ses suiveurs, les organiser, les trier.
Recevoir, écrire, répondre sans passer par l'interface Web de Twitter.
Afficher le nombre de ses suiveurs sur une page Web.
Alimenter son compte Twitter de manière automatique à partir des messages de son blog.
Et plein, plein d'autres....

Tous ces services existent parce que Twitter a mis à disposition des développeurs ce qu'on appelle une API, c'est à dire une sorte de passerelle qui permet de piloter les comptes via des fonctions ou requêtes.
Notez que beaucoup vous demandent vos identifiants et mots de passe.
Sachez aussi que quel que soit le service, vous ne pouvez pas envoyer plus de 100 requêtes par heure et par compte (+ une limite de 1000 actions par jour toutes confondues).

J'ai pour habitude de rappeler, à propos de cette foule de services, que « le mieux est l'ennemi du bien » tellement votre utilisation de Twitter pourrait devenir confuse si vous installez le moindre Plugin qui passe sous vos yeux sans vous renseigner avant.

Oui mais vous allez peut-être me dire : ils sont tous en anglais, comment savoir de quoi il s'agit ? Et où sont-ils ces services ?

C'est là que Charly intervient avec son site en français : http://www.twittorama.com. Il a en effet eu la très bonne initiative de commencer à regrouper sur un même site, les différents plugins, services, add-ons ou autres qui gravitent autour de Twitter. Vous pouvez rapidement, les découvrir, savoir à quoi ils correspondent et un système de votes et de commentaires vous donnent une idée de la qualité.

A vous de voir ceux qui correspondent le mieux à l'utilisation que vous voulez faire de Twitter !


services twitter

23 juin 2009

Quelques précisions sur les messages directs de Twitter…


Comme vous l’avez surement remarqué, Twitter vous permet d’envoyer des messages directs de votre compte à un de vos suiveurs. A la différence des tweets qui sont visibles par tout le monde, ces messages-là sont adressés à une seule et unique personne. C’est le même principe que les messages privés dans les forums.

Si elle a conservé les notifications par défaut, la personne à qui vous envoyez le message direct, recevra un Email la prévenant de cet envoi.

Dans le bandeau à droite de votre page d’accueil (home) vous avez une ligne notée « Direct Messages ». Le nombre à côté indique combien de messages directs non lus sont dans votre boîte.


messages twitter

En cliquant sur « Direct Messages » vous accédez à l’interface de gestion des messages directs :


message twitter

Dans le premier onglet (1) appelé « Inbox », vous retrouvez tous les messages directs que vous avez reçus et que vous n’avez pas supprimés. En passant, pour supprimer un message, comme pour les tweets, vous glissez la souris sur sa droite pour faire apparaître une icône représentant une poubelle et vous cliquez dessus. Attention, c’est irréversible et vous ne pourrez plus le récupérer. Pour y répondre directement, vous pouvez cliquer sur l’icône en forme de flèche.

Dans le second onglet (2) appelé « Sent », vous avez accès aux messages directs que vous avez envoyés.

Comment envoyer un message direct ?

Tout d’abord choisissez le destinataire de votre message dans la liste (3). Vous ne pouvez envoyer un message direct qu’à une personne qui vous suit.

Saisissez ensuite dans la zone (4) le texte de votre message direct qui doit respecter la même règle qu’un tweet à savoir moins de 140 caractères. Le compteur en haut à droite vous dit en temps réel combien il vous en reste.

Et enfin, cliquez sur le bouton « Send » (5).

Quand utiliser les messages directs sur Twitter ?

Le premier cas qui vient naturellement à l’esprit : quand vous ne voulez pas communiquer avec quelqu’un devant une foule entière qui voit tout ce que vous dites (en exagérant bien sûr ;) ). Certes, c’est l’objet premier de Twitter mais il vous arrivera surement de vouloir envoyer un message privé.

Les messages directs sont donc utiles pour envoyer des informations qui ne regardent que vous et votre interlocuteur : adresse Email, informations personnelles, etc.…. J’en profite pour faire une petite mise en garde bien connue mais très importante. Sur Twitter comme ailleurs sur Internet, ne communiquez jamais d’informations d’identification (mot de passe, coordonnées de comptes bancaires, numéros de cartes bleues, etc…). Il existe des personnes très mal intentionnées qui se font passer pour votre banque (par exemple), avec un faux compte Twitter ou autre et qui vous demandent des informations personnelles via de faux messages qui semblent pourtant authentiques. Sans tomber la paranoïa, la vigilance est de mise.

Vous pouvez donc utiliser les messages directs pour donner une information que vous ne souhaitez pas que les autres voient : lien, proposition, adresse, commentaire, invitation….

Les messages directs sont aussi pratiques quand vous connaissez personnellement la personne et que vous souhaitez juste dire « coucou ! » :).

2/3 précisions supplémentaires

Vous ne pouvez donc pas envoyer de messages directs à une personne qui ne vous suit pas. Si vous souhaitez le faire, commencez par la solliciter par un tweet en utilisant le code @. Comme ça elle recevra votre tweet dans sa boîte « replies ». Pour rappel, vos suiveurs verront ce tweet. Les siens non par contre (sauf ceux que vous avez en commun bien entendu).

Si vous recevez trop de messages directs de la part d’une personne en particulier, il vous suffit d’arrêter de la suivre et vous n’en recevrez plus.

Il paraît (des bruits courent) que Twitter est sur le point d’introduire de la publicité dans ses messages directs.

Quand vous suivez quelqu’un, il arrive qu’en retour vous receviez un message direct. C’est, la plupart du temps, un message envoyé automatiquement par un service qui se nomme TweetLater et que nous verrons bientôt dans un tutoriel à ce sujet.

20 juin 2009

Guide d’utilisation des Hashtags sur Twitter

Dans le guide démarrage rapide que vous pouvez télécharger sur ce blog (http://www.guide-twitter.com), je parle de manière assez succincte des Hashtags alors nous allons les observer plus en détail.

Les bases : qu’est-ce que c’est ?

Un hashtag est un moyen de regrouper les tweets qui parlent d’un même sujet donné. Il permet donc de classer certaines informations pour les retrouver et les suivre plus facilement.

Le nom est issu du symbole utilisé pour le définir à savoir le dièse (hash) : #.

Pour créer un hashtag, il suffit de placer un dièse # avant un mot-clef dans un de vos tweets. Même s’il s’agit à la base d’une convention, Twitter reconnaît le symbole et rend automatiquement les hashtags cliquables.

Les deux principales utilisations sont pour suivre un évènement (élections en IRAN, incendie, Roland Garros, …) – dans ce cas, le hashtag a une durée de vie limitée- ou pour suivre un thème : par exemple #U2 vous permet de suivre tous les tweets à propos du célèbre groupe U2.

En pratique

Si vous voulez créer un hashtag :

Le site http://www.hashtags.org permet de suivre en temps réel les hashtags. Si vous souhaitez en créer un, il est conseillé de commencer par les suivre (http://twitter.com/hashtags). Ainsi ils vous suivront automatiquement en retour et surtout, vos hashtags seront alors répertoriés et suivis. Mais surtout, en allant sur ce site, vous pourrez voir si le mot-clef que vous comptez mettre en place n’est pas déjà pris et utilisé.


hashtag twitter image


C’est le site le plus connu mais vous avez également les alternatives suivantes : http://twemes.com qui ne vous impose pas de les suivre et http://wthashtag.com/ qui fournit des informations supplémentaires sur le hashtag (de quoi il s’agit, les plus gros contributeurs, …). Dans ce dernier cas, si vous êtes le créateur, il vous faut créer un compte et fournir les informations à propos de votre tag. Tout est en anglais.

Si vous voulez trouver des hashtags à suivre :

Vous pouvez utiliser les sites cités précédemment. Par exemple si vous souhaitez suivre en temps réel les troubles qui frappent l’Iran vous pouvez cliquez sur #iranelection. Dans hashtags.org :


hashtag twitter image



Vous obtenez les statistiques et bien sûr tous les tweets en temps réel sur ce sujet.

Un autre exemple sur wthashtag.com avec plus de détail :


hashtag twitter image


Et un petit dernier à propos de U2 sur Twemes :


hashtag twitter image


Pour trouver des hashtags, il y a aussi la possibilité d’utiliser le moteur de recherche Twitter : http://search.twitter.com/advanced. Il y a un champ hashtag. Ce moteur, en mode avancé, est très puissant et il est important de savoir s’en servir donc nous y reviendrons dans peu de temps à travers un tutoriel qui lui sera dédié.

Quelques conseils et règles à respecter

Même si à proprement parler, il n’y a pas de règles clairement définies, des « conventions » sont en place. Ne serait-ce que pour le bien de vos suiveurs, vous devriez les respecter.

La première et la plus importante : usez avec beaucoup de modération des hashtags. En fait, peu de vos tweets en ont réellement besoin et comme nous le répétons souvent sur « suivez-le guide Twitter », la valeur de ce que vous annoncez est primordiale. Beaucoup de personnes suivent les hashtags et il n’est dans l’intérêt de personne de faire perdre du temps avec des tweets qui n’apportent pas réellement un plus.

Trop de hashtags tuent littéralement le hashtag car les tweets sont noyés et les informations intéressantes également. Un hashtag peut vite devenir comme la file publique… illisible donc inutile.

Voici par exemple ce qu’il ne faut surtout pas faire : « Je viens juste d’aller voir le dernier #concert de #U2 à #Paris et c’était top ! ». Pas de valeur ajoutée, 3 hashtags inutiles dans un même tweet, tweet plus difficile à lire, etc….

Ensuite, il vous faut savoir que certains détestent les hashtags parce qu’ils y voient une robotisation à la « big brother » de leur profil Twitter. Ils tiennent à conserver une dimension humaine et vont parfois jusqu’à arrêter de suivre ceux qui les utilisent. Un exemple de militant anti-hashtags pour ceux qui lisent l’anglais :

http://blog.extraface.com/2008/02/26/why-i-unfollow-people-who-use-hashtags-on-twitter/

En conclusion

Voilà, vous savez ce que sont les hashtags, comment en créer, comment en trouver et à quoi ils servent. La majeure partie d’entre nous n’en créeront certainement jamais mais il me semblait indispensable de présenter cette « fonctionnalité » que vous rencontrerez forcément sur Twitter.

A ce jour, en ce qui me concerne, je préfère utiliser le moteur de recherche de Twitter. Nous verrons pourquoi très bientôt mais ça ne veut pas dire que le hashtag n’a pas d’utilité ou qu’il est en train de mourir comme certains courants le prédisent. En effet, les statistiques et la facilité de regroupement en font quand même un outil très efficace. #iranelection en est un bon exemple positif….

18 juin 2009

Troubles en IRAN : le déclic vers une médiatisation en force de Twitter ?

Avez-vous remarqué à quel point on parle de Twitter depuis les problèmes de présidentielle en IRAN ?

Twitter est évoqué de plus en plus fréquemment à la télévision, dans les radios et il est en passe de devenir le sujet à la mode. Des personnes peu coutumières du web commencent à connaître le mot, il n’est plus rare d’entendre une question du style : « tu connais Twitter ? ».

Les troubles en IRAN et surtout l’utilisation de Twitter faite par les iraniens pour échapper au carcan qui se referme sur eux, pourraient bien être le facteur déclencheur d’une médiatisation en force de ce réseau social. Une fois un sujet pareil à la mode, la propagation est rapide et je ne serais pas surpris que les inscriptions dans les pays peu habitués à Twitter explosent.

Il faut reconnaître que les derniers évènements méritent au moins un minimum d’attention. Quand vous entendez que le gouvernement américain a même suggéré le report d’une opération de maintenance des serveurs de Twitter pour ne pas interrompre les communications…

En tout cas ces évènements et l’utilisation qui est faite de Twitter en IRAN, montrent la force du concept indissociable des téléphones portables et des SMS.

Le pari de mixer Internet et SMS est donc bien en passe d’être gagné. A quand la réception des sms Twitter par chez nous ?

Pour plus d’infos sur la relation entre Twitter et la présidentielle Iranienne, voici deux articles :

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5i2M2sXEk7V3WnZckbhdeUQlIIuww

http://www.liberation.fr/monde/0101574203-iran-la-revolution-twitter

16 juin 2009

Galerie d'images gratuites d'oiseaux Twitter (Twitter bird)

Voici une collection d'oiseaux Twitter. Ces images sont gratuites et vous pouvez les utiliser librement à condition de les télécharger directement sur les sites de leur auteur. Vous ne pouvez pas les distribuer par contre, même gratuitement. Juste donner les références.

Vous trouverez ci-dessous un petit aperçu et en dessous de chaque image, le lien pour les télécharger.

oiseau twitter

http://wefunction.com/2008/07/freebie-twitter-icons-illustration/

Cliquez sur "Download The Set"

oiseau twitter

http://www.productivedreams.com/its-twitter-time-free-vector-icon-set/

Cliquez sur "DOWNLOAD"

oiseau twitter

http://www.productivedreams.com/free-twitter-bird-icon-set/

Cliquez sur "DOWNLOAD"

oiseau twitter

http://www.iconspedia.com/icon/twitter-bird-5-63.html

Cliquez sur 256x256 px (Download as PNG :)

oiseau twitter

http://www.smashingmagazine.com/2008/09/23/practika-a-free-icon-set/

Cliquez sur "Download the set"

oiseau twitter

http://designreviver.com/freebies/6-free-new-social-icons-digg-twitter-stumble-rss-delicious-reddit/

Cliquez sur "PNG Files"

oiseau twitter

http://www.vincentabry.com/31-logos-et-boutons-pour-twitter-2480

Cliquez droit sur les images et faites enregistrez sous.

oiseau twitter

http://mattknow.deviantart.com/art/A-Little-Bird-Told-Me-103056296

Cliquez droit sur l' image et faites enregistrez sous.

oiseau twitter

http://vector.tutsplus.com/illustration/create-a-twitter-style-bird-mascot/

oiseau twitter

http://phiredesign.deviantart.com/art/Twitter-Icon-103468482

Cliquez sur download

oiseau twitter

http://randaclay.com/freebies/free-twitter-graphics/

Cliquez droit sur les images et faites enregistrez sous.

oiseau twitter

http://kailoon.com/free-vector-icons-set-twitter-birdy-icon/

oiseau twitter

http://icontexto.blogspot.com/2008/09/icontexto-webdev-social-bookmark-bonus.html

Cliquez sur l'image

oiseau twitter

http://monkeyworks.wordpress.com/2008/11/12/twitter-icons-with-attitude/

Cliquez sur l'image puis faites clic droit et enregistrez sous.

oiseau twitter

http://www.webfruits.it/freebies.htm#maxIconsSet3

Cliquez sur download (SET #3) puis sur "Click here to start download"

oiseau twitter

http://blog.iampaddy.com/2008/11/12/web-20rigami/

Cliquez sur [Transparent Pngs] plus bas

oiseau twitter

http://www.flickr.com/photos/mfilej/2397881577/in/pool-fluid_icons

Clic droit puis enregistrer sous

oiseau twitter

http://www.flickr.com/photos/darkmotion/2691565773/

Clic droit puis enregistrer sous

oiseau twitter

http://wefunction.com/2009/05/40-free-twitter-badges/

Cliquez sur Download full step plus bas

oiseau twitter

http://clp.societeg.com/un-ptit-oiseau/

Cliquez sur "vous les trouverez ici"


oiseau twitter

http://playground.ebiene.de/2126/twitter-icons-download/

Cliquez sur "Free twitter-Icon-Set"



J’espère que tous ces zozios vous ont plu :) !


Le ReTweet c’est quoi ? Et comment on s’en sert ?


Nous avons vu dans ce post :

http://www.guide-twitter.com/2009/06/comment-ajouter-une-fonction-tweet-this.html

l’intérêt d’ajouter une fonctionnalité « Tweet this » à ses messages, ses articles ou ses sites Web. Pour rappel, il s’agit de permettre à un visiteur de poster facilement (en un clic) un tweet reprenant un lien vers votre site.

C’est un moyen rapide de diffuser de l’information à ses suiveurs et pour vous cela génère du trafic ciblé.

Le Retweet y ressemble mais il y a des différences notables à comprendre car on pourrait facilement mélanger les deux.

Retweeter, c’est prendre un tweet que l’on a reçu de la part d’une personne suivie et le renvoyer alors à ses propres suiveurs sous la forme d’un nouveau tweet, reprenant les mêmes infos plus une référence à l’auteur du tweet d’origine.

En pratique

Concrètement, pour retweeter, il vous faut donc écrire un nouveau tweet en copiant/collant le message que vous souhaitez retweeter. La convention veut qu’au début vous mettiez la mention « RT » suivie de la référence à l’auteur du premier post sous la forme « @AuteurPremierPost ». S’il vous reste de la place, vous pouvez même ajouter à la fin un petit commentaire.

Voici un exemple concret.

Admettons que je reçoive le tweet suivant :

Comment bien démarrer sur Twitter : http://www.guide-twitter.com

Je peux retweeter ce message en envoyant à mes suiveurs ce nouveau tweet :

RT @lionelLUQUE Comment bien démarrer sur Twitter : http://www.guide-twitter.com - à ne pas manquer

Ainsi vos suiveurs recevront ce message et l’auteur du post d’origine aura également ce message dans la section @replies de son compte. Il saura donc que vous avez retweeté son post.

Bien sûr il ne s’agit là que de conventions et vous pouvez remplacer RT par Retweet ou autre chose si vous le souhaitez. Vous pouvez aussi modifier le titre s’il est trop long ou si vous préférer l’améliorer. N’omettez par contre pas l’auteur d’origine pour les raisons que vous imaginerez aisément.

Maintenant que vous savez Retweeter, voyons quel est l’intérêt de cette pratique et comment bien l’utiliser.

Phénomène viral

Retweeter est une action qui entraîne une propagation virale car vos suiveurs peuvent à leur tour retweeter et ainsi de suite. Certains messages ont été retweetés des centaines de fois ce qui a du générer un trafic colossal vers le lien cité mais aussi vers le compte de l’auteur d’origine. En général, retweeter apporte également de nombreux nouveaux suiveurs.


retweet Twitter : trafic viral


Retweeter du contenu de valeur dans l’intérêt de vos suiveurs

Ne retweetez que des tweets que vous trouvez réellement intéressants et dont le contenu a vraiment de la valeur.

Comme vous l’avez compris, l’auteur du tweet d’origine sait que vous l’avez retweeté. La conséquence de ça est que beaucoup pratiquent le retweet à tout va dans l’espoir qu’on leur rendra la pareille en retweetant leur propre contenu ou alors en espérant gagner des suiveurs.

Même si ces espoirs sont fondés (comme nous allons le voir), vous ne devriez pas retweeter tout ce qui bouge par appât du gain car sur le long terme cette stratégie a des effets très négatifs. Soyez sélectif et choisissez bien ce que vous retweetez car il faut garder à l’esprit que le but premier de cette action est bien de fournir une information de valeur et utile à vos suiveurs.

En effet, en principe, les personnes qui vous suivent le font car vous leur apportez des informations qui ont de la valeur à leurs yeux parce qu’elles correspondent à leurs attentes. Retweeter du contenu de qualité vous permet donc de les satisfaire sans être ainsi obligé d’être l’auteur du contenu en question.

Retweeter assoit votre image de « marque »

En pratiquant le retweet avec sagesse comme nous venons de le voir, vous construirez une bonne image et vous renforcerez la loyauté de vos suiveurs. A chaque fois que vous les renvoyez vers du contenu qui a vraiment de la valeur à leurs yeux, vous augmentez votre capital confiance, ce qui est essentiel pour bien utiliser Twitter.

Plus vous serez reconnu de cette façon, plus vos suiveurs seront attentifs à vos tweets qui auront alors un taux de lecture et de clic de plus en plus fort.

Retweeter vous permet de développer votre relationnel

Retweeter est donc un acte bien vu par l’auteur du tweet d’origine et les chances qu’il vous rende la pareille sont fortes. Une fois de plus, ça ne veut pas dire que c’est obligatoire et que vous devez retweeter dans le but d’être retweeté. Mais des liens peuvent se créer, développant ainsi votre relationnel et la portée de votre réseau.

En résumé

Retweeter est donc un moyen d’apporter plus de contenu de valeur à vos suiveurs. La qualité de ce que vous retweetez est la garante que vous n’aurez pas l’effet inverse de celui que vous recherchez.

Vous pouvez ainsi asseoir votre image de marque, développer le nombre de vos suiveurs fidèles et ciblés, générer plus de trafic et développer votre relationnel.